Odinisme et Philosophie

| April 17, 2011 | 0 Comments

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/11/d41933035/htdocs/francophonie/wp-content/plugins/q-and-a/inc/functions.php on line 252

Par Vidar AOR

Publié dans l’ORB N° 209 – Eté 2258

L’Odinisme moderne manque souvent d’une vision profonde du monde philosophique. Bien sûr cela n’est pas de notre faute puisque notre foi, à présent renouvelée, a hiberné pendant tant de siècles. Dans notre recherche de sagesse et de vérité, il est impératif que nous étudiions les branches traditionnelles de la philosophie, que nous fassions des études comparatives lorsque cela est possible et que nous oeuvrions non seulement en faveur d’un Nouvel Eveil, mais également d’une Nouvelle Illumination. Lorsqu’il s’agit de la “vérité païenne”, qu’est-ce nous considérons comme vrai? La métaphysique? L’ontologie? L’épistémologie? L’éthique? La méta-éthique? La logique? L’esthétique? L’existentialisme? Et puisque notre Foi est une Foi organique indigène, nous pouvons avoir (encore une fois) à la fois la science et la spiritualité.

J’ai la conviction que seul l’Odinisme peut fusionner l’art et la science, la romance et la raison, la physique et la théologie, choses que les religions monothéistes, la philosophie et la science n’ont pas réussi à accomplir.

Je voudrais vous présenter un bref aperçu de la philosophie de l’époque classique, de l’époque des Lumières et de l’époque moderne en tant que point de vue privilégié vers un développement théologique. Commençons par la philosophie classique, c’est-à-dire la philosophie grecque de la période qui va de 500 BCE à notre ère. Les philosophes grecs peuvent être décrits comme des païens préchrétiens dans l’acceptation moderne du terme en dépit de leur mode de vie urbain. Ils avaient un panthéon polythéiste et une religion avec une mythologie pas très différents de ceux de l’Odinisme. Le climat, la richesse et la stabilité de la vie grecque ont permis à plusieurs écoles philosophiques de développer des curriculums comprenant religion, science et mathématiques. Les premiers philosophes grecs sont connus en tant que présocratiques (ceux qui sont venus avant Socrate), l’un des plus célèbres étant Pythagore. Puis vint Socrate qui enseigna à Platon, qui enseigna à son tour à son élève Aristote (qui, et c’est assez intéressant enseigna à Alexandre le Grand) et bien d’autres personnages moins populaires. Ce sont les premiers à avoir écrit leurs idées philosophiques, principalement dans les quatre grands domaines: la métaphysique, la logique, l’éthique et la physique (ou la science). Le mot «philosophie» est un mot grec signifiant «amour de la sagesse » et son intérêt est évident pour les Odinistes. Avec l’avènement du monothéisme chrétien, la philosophie grecque a pris fin; l’Age Sombre a commencé. Il faudra attendre le début du XVIIe siècle pour que la philosophie se réveille à nouveau et se libère des liens de la doctrine chrétienne orthodoxe. Durant l’Age Sombre, l’époque Médiévale et le Moyen-âge, la philosophie n’existait que en tant que « partie intégrante de la théologie chrétienne » dans la civilisation occidentale. Seuls quelques philosophes et mystiques cherchaient à explorer hors du système de croyances normatives de l’époque.

Avec la percée imminente des découvertes scientifiques dans les années 1500, la philosophie et la religion libérale ont respiré une bouffée d’air frais cognitif. Cette période de notre histoire est connue en tant que « Siècle des Lumières ». Les philosophes des Lumières ont repris là où les Grecs s’étaient arrêtés. Beaucoup de ces philosophes, en particulier des Britanniques, étaient également des scientifiques ou des mathématiciens. Quelques-uns se disaient athées, tandis que d’autres revendiquaient un « christianisme libéral », alors que beaucoup d’autres se prétendaient « déistes » afin de se séparer de la mythologie judéo-chrétienne et d’adhérer à la vision mécaniste de la théologie. Selon les déistes, Dieu n’est pas le Dieu de la Bible, mais le Dieu de la nature et du droit naturel qui ne se mêle pas de l’humanité, mais se contente d’observer la machine cosmique. Malgré l’insistance des chrétiens contemporains qui affirment que l’Amérique est une «nation chrétienne», de nombreux Pères fondateurs étaient en fait déistes, y compris Benjamin Franklin et Thomas Jefferson qui ont inséré dans la Constitution des États-Unis, non pas Jésus-Christ ou le «Dieu» chrétien, mais les lois «de la Nature et du Dieu de la Nature ».

Dans les années 1800, la philosophie a évolué en d’autres branches, y compris l’Existentialisme, le Scepticisme, le Pragmatisme et l’Esthétique.

J’écris cet article pour mes camarades Odinistes et non pas pour défendre les enseignements d’un philosophe dans sa totalité ou pour appliquer l’Odinisme moderne à des temps philosophiques passés. Mon intention est essentiellement de présenter à ceux qui ne les connaissent pas, des définitions simples sur les différents domaines de la philosophie comme un guide de base pour la construction de notre propre vision du monde philosophique et théologique et comme un moyen de déclencher la force Odinique en nous vers une plus grande compréhension et méta philosophie, ce dont nous avons besoin pour sortir de la philosophie. Pour résumer tous les philosophes et leurs enseignements, il faudrait écrire plusieurs livres, dont beaucoup existent déjà.

La plupart des écrits modernes et les croyances de l’Odinisme / Asatru résident dans les deux domaines de la philosophie que sont l’éthique (comment “agir”, par exemple nos vertus) et la métaphysique (ce qu’on appelle souvent «surnaturel», c’est à dire les dieux), l’accent étant moins mis sur l’épistémologie ou «la connaissance». Nos Neuf Nobles Vertus s’occupent principalement d’éthique, à l’exception de la vérité qui relève plutôt de l’épistémologie. Ces trois branches principales de la philosophie peuvent se rappeler par l’acronyme ECA: Etre, Connaître et Agir. Le but de cet essai est d’ouvrir les portes des autres champs de la philosophie aux Odinistes.

La métaphysique

La métaphysique est la branche de la philosophie qui traite de ce que l’on appelle couramment le « supranaturel » et la spiritualité. Elle est souvent désignée comme la recherche de “la nature des choses». Ce mot grec a été inventé par Aristote dans son traité « metaphysika » qui se traduit en fait par « au-delà de la physique ».

La métaphysique étudie la causalité de la vie, la cosmologie et la cosmogonie, qui, dans l’Odinisme se trouve dans la Gylfaginning de l’Edda en prose et dans la Voluspa de l’Edda poétique (ainsi que dans quelques autres textes). La métaphysique étudie l’organisation de la réalité en général et est plus particulièrement utilisée pour décrire les aspects de la réalité qui ne peuvent pas être observés et mesurés, tels que nos Dieux et demi-dieux.

Ontologie

L’ontologie est l’étude de l’être ou l’existence. Les ontologistes veulent savoir ce que nous entendons lorsque nous disons que quelque chose existe. L’ontologie plaide pour l’existence des dieux “a priori”, en dehors des observations dans la nature et des lois naturelles. Comment devons-nous concevoir nos Dieux, au lieu de comment devrions-nous percevoir leur essence?

Ethique

Une grande partie de la matière Odiniste moderne est éthique, traitant de la nécessité d’un comportement correct, de la morale et de la vertu. Etant la discipline philosophique la plus exotérique ou la plus manifeste, il est facile de voir pourquoi la plupart des Odinistes modernes trouvent à leur convenance d’en appeler à un réveil héroïque. Les éthiciens demandent: « Comment doit-on se comporter »?

A peu près toutes les croyances religieuses ont établi un ensemble de règles éthiques à propos de choses que l’on peut faire ou non, ou du mois l’insinuent, comme dans la mythologie Odinique et dans les sagas. Le comportement et les rôles qui les accompagnent se retrouvent tout au long du Lore. L’éthique de nos dieux représente toutefois un domaine ésotérique bien plus profond qui se transcende dans le domaine métaphysique. Une grande partie de ce qui précède est tout à fait subjectif car l’Odinisme n’est pas une foi universelle et dogmatique. Toute enquête objective devrait s’éloigner dans le domaine de la «méta-éthique », la branche de la philosophie qui considère l’objectivité de nos jugements concernant les obligations morales et les valeurs intrinsèques. L’éthique est communément appelée « l’éthique normative» et est principalement liée à l’obligation morale et à la valeur intrinsèque des actions de l’homme et de la nature ainsi qu’à l’exploration des questions d’intuitions morales. Elle s’occupe également des principes généraux, d’autonomie et des théories de l’éthique, de l’autoritarisme religieux, de l’égoïsme du relativisme ainsi que de déontologie (obligations basées sur l’éthique) et de la téléologie (c’est à dire conséquentialisme et utilitarisme).

Épistémologie

L’épistémologie traite de la théorie ou de l’étude de la connaissance, de la façon dont nous l’avons, est-ce«a priori» (en raison) ou est-ce «a posteriori» (par l’expérience ou l’observation). Qu’est ce que la vérité? Ou bien ne savons-nous rien du tout (scepticisme)?

Durant le siècle des Lumières, nos ancêtres qui étudiaient la philosophie se sont séparés en deux branches : les empiristes, principalement en Grande-Bretagne et les rationalistes, principalement en France et en Allemagne. Comment nos Dieux et nos mythes agissent-ils en tant qu’agents épistémiques? Beaucoup de nos Dieux vivent et grandissent grâce à l’expérience (a posteriori); d’autres par la raison (a priori). Comment pouvons-nous apprendre d’eux? Qu’est-ce que leur sagesse et leurs actions surnaturelles impliquent pour nous en tant qu’êtres non surnaturels? En quoi notre vision Odinique du monde a un avantage épistémique (en tant que pro-nature) sur les religions et les sciences contemporaines?

Logique

La logique est la branche de la philosophie qui analyse la force et les formes des arguments. Quelle est la validité de l’argument Odiniste contre le christianisme, athéisme, agnosticisme ou la non-croyance – la croyance? Est-ce que l’argument Odiniste est solide dans tous ses fondements? Est-ce que l’Odinisme est compatible avec la science?

Esthétique

L’examen philosophique de l’art et de la beauté réside dans l’esthétique; si la beauté et la qualité existent, si elle est objective ou subjective. Qu’est-ce que l’art, la poésie, la musique, la cuisine etc. Je pense personnellement que c’est un domaine où l’Odinisme a un net avantage sur les religions monothéistes (dont certaines interdisent même l’art). Notre célébration de la vie, de la nature et de la diversité est une reconnaissance directe de la beauté issue de nos mythes et de la métaphysique. Comparez les valeurs esthétiques odiniques avec quelques-unes des valeurs contemporaines (athée-matérialiste) issues de la « pop-culture» et de la consommation de masse (quantité plutôt que la qualité), qui glorifie souvent des thèmes dégénérés, démocratiques et universalistes.

L’Odinisme et les autres mouvements Folkish actuels sont des mouvements esthétiques; révolutions dans l’art, la mode, la santé, la romance et la musique. Nos mythes, l’art scaldique, les rituels, la langue et le Galdr émanent tous de l’âme Folkish.

Existentialisme

L’existentialisme est un domaine philosophique plus moderne centré sur l’existence individuelle et la responsabilité personnelle par des actes de libre arbitre, en l’absence de certaines connaissances de ce qu’est le bien et le mal. Souvent appelé la «philosophie de l’absurde» et la recherche d’un sens à l’existence, il a commencé avec les écrits de Kierkegaard et a évolué avec les écrits de Hegel, Nietzsche, Heidegger, Husserl et Sartre. Très subjectif et individualiste l’existentialisme traite de l’objectif, de l’intention et de la transcendance au-dessus du simple «être». Dans l’Odinisme, l’existentialisme existe en nos héros que sont les Einherjar en devenir, dans le Ragnarok et en tant que croyance révolutionnaire vers une nouvelle moralité.

Science

L’étude de la science était une branche de la philosophie et de la religion dans l’Antiquité, en particulier chez les Grecs (notamment Aristote) jusqu’à ce que le judéo-christianisme nous propulse dans l’Age Sombre. Les anciens de l’Europe étaient émerveillés par la majesté de la nature qu’ils voyaient comme une preuve de la volonté divine. Pour eux, la science, l’astronomie, l’astrologie et les mathématiques étaient des disciplines religieuses. Est-ce que l’Odinisme va neutraliser la dichotomie entre la science et la spiritualité une fois pour toute? Est-ce que l’Odinisme va revitaliser et sauver notre Folk dans cette ère des technologies informatiques grâce à un regain d’intérêt pour la science, les mathématiques et la logique par la mythologie Odinique? Est-ce que la physique quantique peut unir les mythes Odinique à la science et à l’Odinisme?

Certaines questions fréquentes dans la philosophie (et dans la psychologie) et qui devraient être d’intérêt pour les Odinistes sont: le « problème corps-esprit », le « libre arbitre / problème de déterministe », le « problème du mal et de la souffrance “(théodicée) et l’existence de Dieu.

Le problème corps-esprit est une question ontologique sur l’esprit d’une personne ou de l’âme. Est-ce que les esprits ne sont que des cerveaux ou sont-ils des esprits non-physiques (pensées) ou les deux? Cela implique une question beaucoup plus vaste sur l’esprit et la matière; le monothéisme et le polythéisme, l’athéisme et le panthéisme, le dualisme et le vrai sens de la métaphysique.

Le problème du libre arbitre traite, avec la question du déterminisme, du libertarisme et du subjectivisme. Est-ce que nos volontés sont entièrement libres, indépendantes de ce que la nature détermine ou en partie déterminées par les Nornes et l’Orlog? Le problème du libre arbitre est lié au problème corps-esprit. L’utilisation des lois naturelles dans l’argument Odiniste est incomplète. Est-ce que la nature humaine est au-dessus des instincts animaux et des lois naturelles? Est-ce que différentes races ont moins de libre arbitre et de pensée indépendante? Est-ce que la « liberté » et « être libre » sont les mêmes choses ? Quels sont les rôles de la volonté et de la conscience dans l’Odinisme ? Où se situent les Odinistes par rapport à l’argument de l’inné et de l’acquis ?

Le problème du mal (ou de la souffrance) dans la philosophie résulte souvent d’un point de vue déiste ou de théologie chrétienne, qui est de savoir comment concilier la croyance en l’existence d’un être ou d’êtres suprêmes avec la quantité de souffrance qui existe dans le monde. Cela amène la question théologique de l’omnipotence et de l’omniscience. Les déistes du XVIIe siècle ont accepté le mal en Midgard comme étant nécessaire et notre monde comme étant le «meilleur des mondes possibles ». Cette acceptation de la nature par les déistes a cassé un pilier du christianisme et de la pensée monothéiste. Dans la cosmogonie Odinique, Odin se pend à Yggdrasil pendant neuf nuits dans un état de souffrance, il devient ainsi plus fort spirituellement, plus sage et éclairé runiquement. L’acceptation Odinique moderne de la souffrance et de la lutte pour la vie est un retour bienvenu vers un Volkgeist sain et une affirmation la vie.

L’existence de Dieu ou de Dieux et de Déesses ou le fait qu’il n’y ait pas de Dieu(x)du tout est encore un argument important dans la philosophie moderne et un sujet délicat entre les Odinistes qui d’une part, croient en nos dieux dans un sens objectif, comme des êtres réels, et d’autre part qui pensent que nos dieux ne sont que des états subjectifs du «devenir». C’est un argument ontologique de preuve épistémique du Divin « a priori », « a posteriori » ou les deux. Certains Odinistes modernes évitent totalement cet argument de crainte de «recréer le christianisme” ou de tomber dans le piège athée.

Le « Folk Building » nécessite le développement inévitable d’une philosophie plus saine que cette vision ambiguë, étroite ou peu profonde qui est généralement disponible de nos jours et qui existe aussi dans de nombreux cercles païens. J’encourage tous les camarades à explorer les mondes de la philosophie, à reprendre là où beaucoup de nos gens ont laissé encore un point de vue Odinique dans la poursuite de la sagesse compatible avec l’ère des technologies informatiques où nous nous trouvons. Suivez la force Odique et Thorique pour un Nouvel Eveil.

FOI, FOLK ET FAMILLE

Tags: , , , , ,

Category: OR ET ODINISME

Comments (0)

Trackback URL | Comments RSS Feed

There are no comments yet. Why not be the first to speak your mind.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.