Great Moot 2262

| December 20, 2012 | 0 Comments
Great Moot 2262
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/11/d41933035/htdocs/francophonie/wp-content/plugins/q-and-a/inc/functions.php on line 252

Par Redwald OR

Malgré des mois de planification, le Great Moot de cette année a donné lieu à quelques rebondissements de dernières minutes pour toutes les personnes concernées.

Pour ma part, je n’ai pris connaissance du changement du lieu juste la veille de mon départ pour Londres et pour ajouter au chaos, la nouvelle veste en tweed que j’avais commandée exprès pour l’occasion n’est arrivée à la boutique qu’une heure avant le départ. Comme j’écoutais la présentatrice météo annoncer une chute brutale de la température, je regardais ma capuche et mon bonnet, mais j’étais déterminé à m’habiller comme un véritable gentleman Anglais.

Pendant ce temps plus au sud, Asrad avait des choses plus importantes à considérer que sa garde-robe. Malgré les bons conseils du Havamal, je suis sûr qu’il a passé quelques nuits blanches à s’inquiéter sur les nombreux aspects de l’organisation du plus important événement du calendrier du Rite.

Mon voyage a commencé dans le Shropshire juste avant midi et j’ai économisé pendant des mois. L’article que Reginhard a écrit récemment pour un ORB a mis le doigt sur l’importance de mettre un peu d’argent de côté chaque semaine afin de pouvoir participer au Folk Camp et au GM. Malheureusement quelques factures inattendues ne m’ont pas laissé d’autre choix que de puiser dans mon découvert et j’ai donc conduis vers Londres avec un oeil sur la jauge de carburant et une main sur mon portefeuille.

J’avais réservé le même hôtel que l’an passé à Borehamwood et je suis arrivé vers les 16.00 le vendredi après-midi. Cela ne m’a donné aucune satisfaction de me dire qu’Asrad était probablement en train de se prendre la tête avec la logistique, alors que moi je faisais une petite sieste en écoutant de la musique sur mon IPod.

À 18:00 je suis descendu dans le hall de l’hôtel et je suis tombé sur Hariulf et sa famille en compagnie de Chris de l’Einheriar Hearth. L’Odinisme réunit nos gens et j’ai serré la main d’Hariulf aussi chaleureusement que celle de Chris en dépit de la très grande différence de longueur d’amitié. Notre religion nous unit et il existe définitivement une grande camaraderie entre nos membres, que l’on ne retrouve pas ailleurs.

Comme toujours Tyrsson avait organisé la soirée du vendredi pour ceux qui restaient à Borehamwood. Nous avons bu quelques verres dans un pub local et nous avons partagé un buffet Folkish avant de retourner à nos hôtels.

Le Great Moot est notre événement le plus important, mais je crois que tout au long de l’histoire, notre peuple a réussi à combiner le sérieux avec l’humour d’une manière très équilibrée, tout comme notre religion équilibre précisément ses aspects ésotériques et exotériques. Il est essentiel que le sérieux de notre religion soit bien respecté, mais il est également important de trouver le temps de socialiser et de permettre à la pression de la vie de se libérer. Beaucoup d’entre nous ne voient pas pendant des mois et le côté social de l’Odinisme est tout aussi important aujourd’hui qu’il l’était pour nos ancêtres.

Je me suis réveillé tôt le samedi matin et je n’étais pas aussi nerveux que l’année précédente. Je n’aime pas les villes et ne suis pas friand de la foule et des espaces confinés que l’on trouve dans les transports publics. Pour moi, le changement de lieu du GM pour un environnement plus rural a donc été très chaleureusement accueilli. J’ai pris mon temps pour me préparer et passer en revue les points importants du discours que je devais donner plus tard ce jour-là. Je faisais un peu de lecture sur l’utilisation de l’imagination pour atteindre les possibilités du monde réel et l’ouverture de notre troisième oeil ou chakra du front qui uni la force divine du dedans à la force divine du dehors. Alors que les autres religions semblent chercher à contrôler leurs disciples, l’Odinisme et les cérémonies de l’Odinic Rite tentent de responsabiliser et renforcer ses disciples. Tout est là, noir sur blanc.

À mon insu, Harry devait plus tard donner un discours intitulé «La Gueule de bois chrétienne» et il m’a semblé que, tout comme l’année précédente, les discours prononcés au GM allaient très bien ensemble, et ce malgré le fait que chaque orateur ne sache pas consciemment ce que les autres vont dire. Il suffit de peu de chose pour comprendre le Wyrd quand il est vécu activement.

A 11.00 je suis arrivé à la salle des fêtes du village qui allait être la maison de l’Odinic Rite pour le reste de la journée. Heimgest était déjà là et lorsque je suis entré dans la salle, j’ai vu quelques visages que je connaissais déjà et d’autres que je n’avais jamais vus. Je ne peux pas souligner à quel point je me sentais positif avant même que le GM ait officiellement commencé. J’espère qu’un jour l’Odinic Rite aura sa propre salle et j’espère qu’elle ressemblera à celle où nous nous somme réunis pour ce jour.

Pour être franc, je suis rapidement devenu malade et fatigué de ceux qui n’arrivent pas à visualiser le succès. Malheureusement, le sens moderne du succès se réfère souvent purement à des questions de richesse personnelle, mais comme je l’ai appris, si une chose peut être imaginée, elle peut être atteinte. J’espère qu’un jour il y aura une fiducie pour les affiliés de l’OR qui sera mise en place, avec un financement émanant de toutes les sources qui viennent à l’esprit et où un terrain sera acheté avec des hectares de bois pour tenir des folk camp. Nous aurons un bâtiment entièrement équipé bien que traditionnel, avec des commodités pour l’enseignement, un hall pour l’hydromel, un poêle à bois ou des foyers, des œuvres d’art odiniques et une salles de conférence où nous pourrons tenir les futurs Great Moot. Prenez le temps d’imaginer cela, car qui peut dire qu’un rêve n’est pas moins réel que son homologue physique? Seul le temps sépare les deux.

Après l’ouverture du GM et la formation du Vé sacré, Eowyn a été la première à parler. Comme pour les autres discours, je ne vais pas trop rentrer dans les détails ici car je pense qu’ils seront probablement reproduits sous forme d’article.

Après le premier orateur un Rituel Spécial a été conduit dont l’intention était de renforcer l’archétype.

Immédiatement après le rituel, j’ai été appelé pour donner mon discours et il m’a fallu un moment pour me ressaisir après avoir passé les dix ou quinze dernières minutes à méditer sur des choses qui signifient beaucoup pour moi. Alors que je parlais, j’ai regardé la foule, certains étaient relativement nouveaux dans l’OR, d’autres étaient beaucoup plus avancés que moi. Parler en public n’est pas facile et j’espère que mon message a été clairement transmis.

Tous de suite après mon discours, Harry a donné le sien. C’est génial de voir des gens actifs et qui ont pourtant encore de nombreuses années devant eux. Marcher sur le chemin de l’Odinisme n’est jamais facile, mais voir les autres suivre le chemin et en plus se mettre en avant est vraiment inspirant.

Avec tellement d’informations à digérer, il était important de faire une pause. Asrad a présidé le GM avec précision, ce qui a permis aux personnes présentes de rassembler leurs pensées. En plus des discours plus profonds, il y a eu des choses un peu différentes, l’une étant la démonstration de techniques d’autodéfense par Reginhard et Tyrsson. Cette année, ils se sont concentrés sur l’utilisation du bâton en tant qu’arme défensive, la définition « bâton » s’étendant largement à tous les objets de quotidien comme un inoffensif parapluie par exemple.

Après le déjeuner, la vente aux enchères a eu lieu, brillamment animée par Sigbert. Des objets incluant par exemple une magnifique oeuvre d’art envoyée en Angleterre par l’un de nos membres incarcérés au Vinland, une épée, une bouteille d’hydromel maison, des marques-pages et des livrets de runes faits main et bien plus encore. Il est intéressant de considérer que même si vous ne pouvez pas assister au GM de l’année prochaine, peut-être que vous pourriez envoyer quelque chose pour la vente aux enchères. Non seulement cela contribue à recueillir des fonds essentiels pour le Rite, mais cela unit également le spirituel et le matériel, en particulier si l’article a été fabriqué par un membre.

Asrad CG et Heimgest DCG ont été les derniers à parler. Asrad nous a offert un aperçu sur les aspects organisationnels du GM et Heimgest a rassemblé l’essence de cet important événement Odiniste et nous l’a livré de nouveau d’une manière qui nous a tous laissé avec un grand sentiment de fierté d’être une partie du Nouvel Eveil.

Comme la journée touchait inévitablement vers sa conclusion, le temps était venu pour la partie la plus importante du GM, à savoir le blot..

Beaucoup d’entre nous célèbrent les blots seuls, d’autres sont membres d’un Hearth et ont la chance de se réunir régulièrement et d’organiser des cérémonies de groupe. Mais au Great Moot beaucoup d’entre nous peuvent se réunir et nous pouvons concentrer nos énergies positives qui rayonnent ensuite à travers Midgard et touchent notre Folk.

La cérémonie de cette année a été intitulée « Un Blot du Souvenir, du Devenir et de l’Approfondissement, incluant le Bael – la Cérémonie du Départ et le souvenir de Hervor OR ». Les mots ne peuvent décrire avec précision les sentiments évoqués au cours de cette cérémonie, et ce n’est peut-être pas la meilleure idée que de tenter de banaliser les émotions et les pratiques spirituelles car il est presque impossible pour moi d’exprimer ces choses. Je peux, cependant, décrire le sentiment dans “mes tripes”, pendant et à la fin de cette cérémonie: je me sentais bien et sain.

Le blot incluait également une cérémonie du sol et ce fut vraiment inspirant d’entendre d’aussi nombreux mots positifs alors que la corne d’hydromel était passée à la ronde.

Après le blot, les personnes présentes ont bénéficié d’un buffet copieux avant que la salle ne soit soigneusement rangée. Une des belles choses sur la tenue du GM en zone rurale a été l’occasion de terminer la journée dans un pub du village. Le propriétaire était vraiment heureux d’avoir une clientèle supplémentaire et une bonne sélection de bières était proposée.

Il y avait tellement de choses à discuter et tant de gens avec qui parler que ma seule vraie déception est à quelle vitesse les aiguilles se sont déplacées sur l’horloge. La grande pierre d’achoppement que nous avons encore à surmonter est de savoir comment nous pouvons nous rassembler et parler jusqu’à ce que le soleil se lève. Peut-être que pour un futur Great Moot cette question aura été résolue et un blot final pourra être tenu lors du lever de Sunna, le lendemain matin avant que nous nous séparions.

Quant à ceux qui restaient à Borehamwood, nous avons prolongé la soirée jusqu’à ce que le «temps» de rentrer soit arrivé

Pour moi, l’effort physique et financier requis pour assister au GM en valait vraiment la peine. Financièrement et physiquement épuisant, oui … mais également spirituellement enrichissant.

Soyez en bonne santé, soyez entier!

FFF

Redwald OR

Tags: , , , , ,

Category: ÉVÉNEMENTS OR

Comments (0)

Trackback URL | Comments RSS Feed

There are no comments yet. Why not be the first to speak your mind.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.