Le milan royal: une métaphore de notre folk

| November 24, 2014 | 0 Comments
Le milan royal: une métaphore de notre folk
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/11/d41933035/htdocs/francophonie/wp-content/plugins/q-and-a/inc/functions.php on line 252

Par Rob M AOR

Je suis très chanceux de vivre maintenant dans une partie très rurale de la Grande-Bretagne et d’enfin échapper à l’environnement urbain.
Un jour, alors que je restais dans mon jardin les yeux fermés, j’ai entendu le cri familier d’un oiseau. C’est un son que je reconnais instantanément et qui me dit que tout va bien sur Midgard. C’est le signe distinctif du milan royal, un magnifique oiseau de proie. De ma fenêtre, je peux apercevoir son nid, où il pourra vivre tranquillement encore plusieurs années. La petite famille réussit, chaque année, à élever un poussin jusqu’à l’âge adulte.

Ma femme et moi leur mettons régulièrement des aliments à disposition. Nous ressentons à chaque fois des frissons quand nous les observons tourner dans le ciel, se positionner puis plonger dans notre jardin pour prendre nos offrandes. C’est spectaculaire et indescriptible.

Un jour en particulier, où je les observais danser en cercle dans le ciel, surfer sur les courants d’air et voler de plus en plus haut, j’ai laissé mon esprit s’évader comme si j’étais dans un songe merveilleux. Pas tout à fait comme si je dormais profondément mais plutôt comme un rêve éveillé. J’ai commencé à réfléchir à plein de choses jusqu’à ce que mon esprit s’échappe. J’étais conscient de la douce brise sur mon visage et tout à coup j’ai pu ressentir les mêmes sensations sur tout mon corps. Je planais haut dans le ciel en tournoyant moi aussi pour gagner de la hauteur. J’ai ressenti le grand frisson de voir le monde comme cet oiseau de proie. C’était à couper le souffle.

Durant cette expérience, j’ai réalisé que mon âme comprenait celle de l’oiseau. Il était loin d’être fier, ce qui est étrange, de prime abord. Puis, en sondant son âme, son essence, tout est devenu limpide. Le milan n’a pas toujours été aussi prospère. Cela ne fait que depuis quelques générations que cette magnifique créature peut se développer, il a même faillit disparaître. La perception de son rôle dans la nature était déformée et il a été chassé. Si bien que son existence même fût remise en question. Beaucoup de gens ont empoisonné les nichées et leurs habitats. Les milans étaient si diabolisés que leur extermination était fortement encouragée. Les gens étaient aveuglés par cette conviction de les persécuter.

Mais quelques personnes, un tout petit groupe insignifiant, voulait changer les choses avant qu’il ne soit trop tard. Ils savaient que quelque chose devait être fait mais ignoraient comment passer à l’action. Ils pensaient qu’il suffirait simplement de garder l’espoir pour que les choses changent d’elles-mêmes. Cette attitude laxiste permis l’accélération du génocide et rendit l’extinction encore plus proche de son avènement.

Ce petit groupe resta malgré tout dévoué à la cause et leur détermination s’accrût. Ils décidèrent d’agir et de ne plus simplement se plaindre. Grâce à leurs actions, les mentalités évoluèrent. La vérité éclata et permis le discrédit de cette propagande sans fondement. De nouvelles nichées réapparurent. Les programmes de reproduction ainsi que la sensibilisation de la population amorcèrent le changement.

J’ai alors compris le sort de ce magnifique animal et l’importance de la protection farouche de leur habitat naturel. J’ai commencé à observer ma patrie depuis là-haut. Cette belle terre que j’appelle ma maison. Les îles britanniques ont été le foyer de mes ancêtres. Notre mode de vie change dramatiquement et notre âme, comme notre population, s’amenuise jusqu’à l’extinction. (J’ai de la peine avec cette phrase…)

Cette vision onirique, au travers de la leçon de cet oiseau est révélatrice. Le plus important est de rester résolu et ferme face à l’adversité et suivre l’âme de notre folk.

Hael le Rite
Hael à nos Dieux et Déesses
Hael à Mère Jorth et à ses saintes créatures

Tags:

Category: FAMILLE ET SOCIETE, OR ET ODINISME

Comments (0)

Trackback URL | Comments RSS Feed

There are no comments yet. Why not be the first to speak your mind.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.